correction paupières – blépharoplastie


L’intervention pour

retoucher les paupières

ou faire un lifting des yeux, varie fortement d’une personne à l’autre. La procédure pour une blépharoplastie tient compte de la quantité de peau et de tissu graisseux à retirer. Les 2 interventions généralement proposées sont : une correction au niveau de la paupière supérieure et une correction au niveau de la paupière inférieure.
Blépharoplastie : la paupière supérieure

Un lifting, qui corrige la paupière supérieure des yeux, nécessite le retrait du surplus de peau. Le chirurgien réalise une incision dans le pli de la paupière. L’incision sera tellement petite que les cicatrices seront presque invisibles. Ensuite, il retire une lanière de peau. Il est possible qu’une partie du muscle circulaire oculaire soit également enlevé. A ce même moment, le tissu graisseux peut être retiré dans le coin de l’œil (à côté du nez).

Ce type de blépharoplastie se déroule sous anesthésie locale et prend environ une heure.
Blépharoplastie : la paupière inférieure
Il existe plusieurs techniques pour ce type de lifting des yeux. C’est le chirurgien esthétique qui déterminera celle qui vous convient le mieux. Le cas le plus courant de ce type de lifting : les poches sous les yeux. La différence avec une blépharoplastie des paupières supérieures est, qu’ici, le chirurgien enlève un excès de tissu graisseux.
Un lifting des yeux, au niveau de la partie inférieure des paupières, consiste en effet principalement à retirer le tissu graisseux. L’élément essentiel dans cette blépharoplastie est de déterminer la raison de ces poches. Elles sont dues soit à une concentration de liquide soit à un surplus de tissu graisseux. Le tissu graisseux est un facteur constant. Le liquide, quant à lui, varie d’une heure à l’autre.

Prix pour les interventions en Euro tva inclus

Blépharoplastie inférieures                           1300

Blépharoplastie supérieure                           1300

Blépharoplastie inférieures + supérieure 2000